Une étude montre que certaines personnes ressentent plus d’affection pour les animaux que pour les humains

Certaines personnes éprouvent plus d'affection pour les animaux que pour les humains.

© Imgur

Vous avez probablement vu des personnes faire preuve de plus d’empathie pour les animaux que pour les autres êtres humains. Peut-être avez-vous déjà éprouvé un sentiment similaire, en ressentant plus d’empathie pour les animaux domestiques que pour les humains.

Si vous vous êtes demandé pourquoi cela se produit, lisez la suite – vous trouverez peut-être la réponse à cette curieuse question ici.

L’étude a été réalisée dans une université américaine appelée Northeastern et publiée dans une revue intitulée Society and Animals. L’étude a permis de tirer des conclusions intéressantes sur les raisons pour lesquelles certaines personnes peuvent ressentir plus d’empathie pour les animaux que pour les humains eux-mêmes.

L’expérience a été menée en utilisant des « fake news » pour sensibiliser les participants à la détermination des résultats de l’expérience, en utilisant une variété de « fake news » sur des cas de maltraitance d’enfants et d’adultes, ainsi que d’animaux.

animaux
© Getty / Cavan Images

D’après les résultats, on peut constater que les personnes analysées ont fait preuve de plus de sollicitude et d’empathie pour les animaux que pour les humains.

Toutefois, le contraste était particulièrement frappant lorsque l’on comparait la souffrance des adultes à celle des animaux.

Les personnes qui ont participé à l’expérience étaient également très préoccupées par les reportages sur la souffrance des nourrissons.

C’est pourquoi on pense que le fait que l’empathie soit plus grande pour les animaux et les enfants est dû au fait qu’ils sont considérés comme des êtres vulnérables et sans défense.

En revanche, dans le cas des adultes, comme ils sont considérés comme des personnes plus indépendantes, on pense qu’ils sont capables de se défendre eux-mêmes, ce qui nous rend moins inquiets lorsque nous les voyons en difficulté.

chien
Shutterstock / Daxiao Productions

Ainsi, selon les résultats de cette étude, il a été déterminé que dans le cas des humains, l’âge peut être un facteur important dans l’éveil ou non de sentiments d’inquiétude. Dans le cas des animaux, l’âge n’est pas un facteur pertinent, car tous les animaux ont ressenti une plus grande empathie, quel que soit leur âge. Compte tenu de ces informations intéressantes, quelle est votre opinion sur la question ?

Si vous aimez les animaux, n’oubliez pas de partager nos articles avec vos amis.

©️ Rédaction Tekpolis toute reproduction de nos articles sans notre accord sera signalée à Google et Facebook