Une chienne a été utilisée pour avoir des bébés et abandonnée dans une station de métro

La triste histoire d'une chienne utilisée uniquement pour faire des bébés

© Capture Facebook

Les propriétaires de Betsey (la chienne) l’ont abandonnée dans une station de métro de Brooklyn après l’avoir utilisée pour la reproduction.

La chienne a attendu une heure avant de recevoir de l’aide.

Une passante, Sarah Borok, a appelé la police de New York, qui a à son tour appelé le service de contrôle des animaux.

chienne

« Il a été déterminé qu’elle était là depuis au moins une heure et personne n’a appelé la police ou le contrôle des animaux. « On ne peut donc qu’imaginer que beaucoup de gens sont passés devant elle et je suis sûr qu’ils n’ont pas trouvé ça normal, mais ils ne se sont pas non plus sentis obligés de l’aider.« 

chienne

Le corps fatigué du chien révèle des années de vie dans l’abandon, utilisé pour la reproduction, probablement confiné dans une petite pièce. Betsey a des ulcères sur ses articulations, des ongles couverts de terre et des taches sombres le long de son pelage. Elle a également des problèmes avec l’un de ses yeux et divers besoins médicaux qui seront satisfaits dans les prochains jours.

Sarah a partagé l’histoire de « Betsey » sur Facebook et a été aidée par les personnes de « Mr. Bones & Co. and Rescue the Runway ». Grâce à cela, le chien a maintenant un foyer où il peut vivre avec sa mère temporaire Heather Wopat.

Betsey est l’un des nombreux chiens abandonnés mais elle a eu la chance d’être sauvée et a maintenant une seconde chance.

Betsey est actuellement à la recherche d’un adoptant patient qui vit dans un environnement calme de banlieue avec d’autres chiens sociaux dont elle pourra apprendre.

Heureusement, sa mère adoptive la garde temporairement à la maison jusqu’à ce qu’un foyer permanent puisse lui être trouvé …

Si vous aimez les animaux, n’oubliez pas de partager nos articles avec vos amis.

©️ Rédaction Tekpolis toute reproduction de nos articles sans notre accord sera signalée à Google et Facebook