Un Italien qui préfère mourir avant d’abandonner ses animaux en Ukraine

D'heure en heure, le conflit entre l'Ukraine et la Russie s'aggrave et un refuge pour animaux se détache dans le chaos

© perrhijos

Mercredi soir restera dans la mémoire collective comme le moment où le président russe Vladimir Poutine a lancé une attaque à grande échelle contre l’Ukraine. Peu avant l’aube à Moscou, le président a annoncé une « opération militaire spéciale » dans le Donbas, dans l’est de l’Ukraine. Quelques minutes après le message enflammé du chef du Kremlin, de fortes explosions ont été enregistrées dans plusieurs régions du pays au drapeau jaune et bleu. De Sloviansk et Kramatorsk à Kharkov, à 30 kilomètres de la frontière russe, en passant par la capitale Kiev.

D’heure en heure, le conflit entre l’Ukraine et la Russie s’aggrave et un refuge pour animaux se détache dans le chaos. Un Italien nommé Andrea Cisternino; un ancien photographe de mode, bénévole et qui a décidé de ne pas abandonner 400 animaux dans une ferme.

Andrea est partie en Ukraine pour dénoncer et combattre le travail des « attrapeurs de chiens », qui capturent et tuent les chiens errants. De cette cause est né le refuge pour animaux situé à 45 km de Kiev, qui a accueilli au fil des ans des milliers d’animaux.

Le lodge s’étend sur 20 000 mètres carrés, répartis entre chiens, chats, vaches et chevaux au pâturage, poulets, entrepôts et écuries.

Andrea a signalé un bombardement près de l’abri vers 5 heures du matin le 24 février. Mais malgré le danger, il a déclaré qu’il n’abandonnerait jamais ses animaux. L’homme d’origine italienne a dit qu’il avait fait des réserves de nourriture et de carburant.

 

Ver esta publicación en Instagram

 

Una publicación compartida por Pense Positif (@pense.positif)

Il a même mentionné qu’il préférait mourir face aux bombardements plutôt que d’abandonner les animaux dont il a la charge après l’attaque de l’aviation russe.

Certains internautes ont voulu faire un don à la cause d’Andrea Cisternino, car son histoire a ému tout le monde en ligne.

©️ Rédaction Tekpolis toute reproduction de nos articles sans notre accord sera signalée à Google et Facebook