Un homme se donne beaucoup de mal pour réchauffer un pigeon tremblant devant sa fenêtre

Un homme en Turquie fait de son mieux pour réchauffer un pigeon tremblant devant sa fenêtre après une forte pluie.

© Capture Facebook

Un homme en Turquie fait de son mieux pour réchauffer un pigeon tremblant devant sa fenêtre après une forte pluie: Alors qu’il passait une journée froide dans sa maison de Sultangazi, en Turquie, Sabahattin Yılmaz a remarqué que quelqu’un se tenait sur l’avant-toit en marbre devant sa fenêtre. Un pigeon frissonnant qui n’avait apparemment pas trouvé d’abri contre la pluie.

Lorsqu’il a vu l’oiseau sans défense souffrir du mauvais temps, l’homme a essayé de l’aider d’une manière très créative. Au lieu d’essayer de faire entrer le pigeon dans sa maison, il l’a réchauffé à l’aide d’un sèche-cheveux pendant environ 15 minutes.

UN HOMME AIDE UN PIGEON TREMBLANT DEVANT SA FENÊTRE

La bonne action de l’homme a été capturée par un passant qui a filmé toute la scène, qui est rapidement devenue virale sur les médias sociaux. Les médias locaux grand public ont contacté Sabahattin pour en savoir plus sur son action touchante avec l’oiseau.

Sabahattin a déclaré à CNN TURK :

« [Le pigeon] a récupéré après que je l’ai réchauffé un peu. Je lui ai aussi donné de la nourriture pour oiseaux. Je l’ai [réchauffé] à nouveau après 15 minutes. Après avoir bien récupéré et mangé sa nourriture, l’oiseau s’est envolé ».

Même s’il ne s’agit que d’un seul pigeon, l’action de cet homme nous rappelle le bien de l’humanité et, dans le cas de Sabahattin, elle avait une signification précieuse.

A ajouté Sabahattin :

« Elle a aussi une vie. C’est pour ça que je l’ai fait. »

Ne manquez pas la tendre vidéo !

Cet homme est très noble et nous lui sommes reconnaissants d’avoir tenté d’aider le pigeon qui avait très froid. Il a beaucoup d’empathie et il l’a montré.

Si vous aimez les animaux, n’oubliez pas de partager nos articles avec vos amis.

©️ Rédaction Tekpolis toute reproduction de nos articles sans notre accord sera signalée à Google et Facebook