Un éléphant forcé de faire des promenades aux touristes pendant des années est honoré après être mort au sanctuaire

Cet éléphant, contraint d'errer pendant de nombreuses années, a été sauvé d'un camp en Thaïlande et avait 60 ans.

© Capture Facebook

Sao Noi, âgé d’environ 60 ans, a été contraint de balader des touristes pendant de nombreuses années. L’éléphant a été sauvé d’un camp en Thaïlande, mais malheureusement, après avoir vécu le meilleur mois de sa vie, il est décédé.

Il a été emmené au Boon Lott’s Elephant Sanctuary (BLES), où il s’est rapidement lié à de nouveaux amis, malgré son âge avancé. Sao Noi a découvert qu’il aimait être dans la forêt. Mais il est rapidement tombé malade, son corps squelettique étant trop faible après tant d’années d’exploitation.

Sao-Noi
© Boon Lott’s Elephant Sanctuary – BLES

Un éléphant contraint de balader des touristes pendant des années

Boon Thong, le nouvel ami de Sao Noi, passait devant lui alors qu’il s’effondrait. Il a alors donné à Sao Noi la force de se relever, ce qu’il a fait avec brio : elle s’est levée et tout le monde au sanctuaire était très heureux, selon The Dodo. Mais l’éléphant tombait souvent.

Aussi, un jour, il s’est à nouveau effondré sur le sol, mais il ne s’est plus jamais relevé, son corps avait lâché malgré tout l’amour qu’il recevait désormais.

éléphant
© Boon Lott’s Elephant Sanctuary – BLES

BLES a écrit dans son blog sur la perte de Sao Noi :

« Les yeux fermés, il a laissé échapper un long et profond soupir. Je me suis assis avec lui, et en le caressant, je lui ai dit encore et encore combien je l’aimais ».

Sao Noi a été enterré dans la forêt qu’il aimait tant. La tombe était pleine de fruits et de fleurs. Et les moines sont également venus bénir son corps.

éléphant
© Boon Lott’s Elephant Sanctuary – BLES

Sur le blog, ils ont écrit :

« Parfois, lorsque nous voyons nos fragiles nouveaux arrivants faire leurs premiers pas vacillants et libres, nous éclatons de fierté pour eux. Mais en même temps, nous partageons une profonde tristesse, car nous savons tous que malgré nos efforts inlassables, nos soins experts et nos quantités infinies d’amour, ces belles âmes ne seront pas avec nous très longtemps. »