Un chien d’un refuge pour animaux tue une femme et en blesse une autre

L'une des victimes était une employée de l'établissement, situé en Floride, et l'autre a tenté de l'aider lorsque le chien, qui a été euthanasié, l'a attaquée.

© GOOGLE MAPS

Une femme est morte et une autre reste hospitalisée après qu’un chien a attaqué jeudi un refuge pour animaux du comté de Broward, dans le sud-est de la Floride, ont rapporté les médias locaux.

L’incident s’est produit ce matin dans un refuge pour chiens abandonnés à Oakland Park lorsque, pour des raisons inconnues, « un grand chien de race mixte » s’est jeté sur une employée et une autre femme a tenté de l’aider, a déclaré le bureau du shérif de Broward. Les deux femmes, dont l’identité n’a pas été révélée, ont été transportées d’urgence dans un hôpital de la région, mais l’une d’entre elles est décédée des suites des blessures subies lors de l’attaque, rapporte NBC 6 South Florida.

Le chien a été euthanasié quelques heures plus tard par les employés du service des animaux du comté de Broward, tandis que les agents de la Broward Homicide Unit continuent d’enquêter sur l’incident survenu dans le centre appartenant à l’association à but non lucratif 100+ Abandoned Dogs of Everglades Florida.

chien
Google Maps

Les deux femmes, dont l’identité n’a pas été révélée, ont été transportées d’urgence dans un hôpital de la région, mais l’une d’entre elles est décédée des suites des blessures subies lors de l’attaque de l’animal, rapporte NBC 6 South Florida.

S’adressant aux médias locaux, le mari de la victime de l’attaque du chien a déclaré qu' »elle est morte en faisant ce qu’elle aimait le plus« . « C’est un accident tragique. Je suis désolé que cela soit arrivé à l’amour de ma vie, et je suis désolé que cela soit arrivé à quelqu’un qui pouvait faire une grande différence dans la société », a-t-il ajouté.

Si vous aimez les animaux, n’oubliez pas de partager nos articles avec vos amis.

©️ Rédaction Tekpolis toute reproduction de nos articles sans notre accord sera signalée à Google et Facebook