Top 8 des animaux les plus étranges du monde que l’on ne trouve qu’en Amérique latine

Amérique latine: Des loups ressemblant à des renards, des tatous roses et des oiseaux à pieds bleus : voici quelques-unes des espèces les plus étranges d'Amérique latine.

© Getty Images

Amérique latine: Les forêts tropicales et les prairies d’Amérique latine abritent certaines des espèces les moins étudiées par la science.

Cachés entre le Pérou, la Bolivie, le Brésil et le Mexique, les animaux les plus étranges du continent américain habitent les profondeurs de la terre ou survolent les plus vastes chaînes de montagnes de la planète. En voici quelques-unes :

Culotapado

Amérique latine
Le fermier bolivien Milton López Viruez a vu ce tatou, également connu sous le nom de tatou de Burmeister, pichiciego chaqueño et culotapado, dans sa ferme. Photo: Iván Gutiérrez Lemaitre.

Dans les forêts sèches du Gran Chaco en Argentine, en Bolivie et au Paraguay, un mammifère blindé avec un bouclier rose se cache dans des terriers profonds. Il s’agit d’un tatou rarement observé sur le territoire bolivien, connu familièrement par les Guarani sous le nom de tatujeikurajoyava : l’un des mammifères les plus étranges du monde. Connu familièrement sous le nom de culotapado, il vit sous terre et possède des muscles sur ses ongles.

Aguará guazú

wolf
Getty Images

Le loup à crinière est une espèce canine sauvage appréciée au Brésil pour son pelage rouge distinctif. Il tire son nom familier de la langue guarani, qui se traduit par « grand renard ». Il s’agit d’un animal originaire des prairies du Chaco, et selon la région, il est appelé par différents noms. Il est inoffensif pour le bétail et les humains, et chasse au crépuscule. S’il ne trouve pas de petits animaux, il se nourrit de baies et d’autres fruits.

Cóndor andino

condor
Gros plan sur la tête d’un condor des Andes. Photo: Getty Images

Volant au-dessus des montagnes du Pérou et du Chili, ce charognard se distingue des autres par le fait qu’il est l’un des plus grands oiseaux du monde. Au total, il peut peser jusqu’à 15 kilos. Le condor préfère vivre dans des zones venteuses, qui l’aident naturellement à prendre son envol. Bien qu’ils soient originaires des Andes, il est un fait qu’ils préfèrent les côtes, car les brises marines les aident à planer.

Capibara

Capybara
Capybara adulte portant ses petits sur son dos. Photo: Getty Images

Également connu sous le nom de capybara, le capybara est le rongeur le plus massif du monde et l’un des animaux les plus étranges d’Amérique latine. Il peut peser jusqu’à 80 kilos et se distingue par sa nature douce. Il peut mesurer entre 100 et 130 centimètres, et est facilement identifiable par sa courte queue et sa fourrure rousse ou grisâtre sur tout le corps. Ses pattes ont quatre doigts avec des griffes puissantes pour chasser et se cacher.

Alcatraz patiazul

Amérique latine
Photo: Wolfgang Kaehler/LightRocket vía Getty Images

Cette espèce d’oiseau marin semble faire fureur avec ses chaussons bleu turquoise. C’est un oiseau suliforme qui habite les côtes pacifiques des Amériques, en particulier le Pérou et le Golfe de Californie. Darwin l’a peut-être vu et étudié aux Galapagos, car il y a des parents proches : le fou à poitrine rouge. C’est le seul animal à avoir un jour férié mondial : le 17 juin, journée du fou à pieds bleus.

Tamarin lion doré

animaux
Portrait d’un ouistiti brésilien adulte, sur le point de manger une pomme. Photo: Getty Images

Originaire du Brésil, il s’agit d’une espèce exotique de singe connue pour sa fourrure rouge distinctive. Parmi les locaux, il est largement connu sous le nom de « ouistiti« , et était surnommé « lion » en raison de sa fourrure luxuriante. C’est l’une des rares espèces de primates chez lesquelles on a observé que les mâles s’occupaient également de leurs petits, qu’ils portent souvent sur leur dos après avoir mangé. En raison de la déforestation, son habitat naturel a été gravement compromis, ce qui le met en danger.

Cacomixtle

animaux
La population de cacomyxtle a augmenté au cours des dix dernières années. Photo: Getty Images

Ce mammifère omnivore hérite son nom de la langue nahuatl : l’origine étymologique vient de tlaco = « moitié » et miztli = « lion ». Il s’agit d’une espèce originaire du Mexique, dont la présence est attestée depuis l’époque précolombienne. Physiquement, ils sont très semblables aux ratons laveurs, et sont originaires du Mexique. Selon Horacio Bárcenas, expert en mammifères de la faculté des sciences de l’UNAM, la population de cacomixts a connu une augmentation significative dans les zones entourant Xochimilco au cours de la dernière décennie.

Yaguarundí

Amérique latine
Photo: Getty Images

Le jaguarundi (ou puma yoagouroundi) est un félin carnivore originaire du continent américain. On le trouve dans le sud-est du Mexique, mais des spécimens ont même été trouvés en Argentine. Cette espèce est un proche parent du puma, et a été décrite pour la première fois par le naturaliste Étienne Geoffroy Saint-Hilaire. Le nom scientifique de ce mammifère vient d’une langue guarani, originaire du cône sud de l’Amérique. Étymologiquement, il signifie chat à quatre pattes.

Si vous aimez les animaux, n’oubliez pas de partager nos articles avec vos amis.

©️ Rédaction Tekpolis toute reproduction de nos articles sans notre accord sera signalée à Google et Facebook