Le plafond du chèque cadeau remis aux salariés augmenté pour 2021 !

Il y a quelques jours, le ministre Bruno Le Maire annonçait une défiscalisation plus importante des chèques-cadeaux. Un dispositif qui permet donc d’augmenter le pouvoir d’achat des salariés. Mais quel est le principe ?

Le plafond du chèque cadeau remis aux salariés augmenté pour 2021 !
© Capture Facebook

Chèque: Voilà une information qui n’est pas passée inaperçue. En effet, le 24 novembre dernier, Bruno Le Maire annonçait une nouvelle mesure concernant la défiscalisation des chèques-cadeaux. Une manière pour les salariés de voir leur pouvoir d’achat augmenté grâce à un « coup de pouce ponctuel » en cette période de crise. Une déclaration sur laquelle LDPeople revient pour vous aujourd’hui afin de tout vous expliquer dans les moindres détails.

Défiscalisation des chèques-cadeaux : un plafond plus haut pour 2021

Un système très répandu

En France, des milliers d’entreprises offrent des chèques-cadeaux à leurs salariés soit pour leur mérite soit en raison d’événements particuliers à célébrer. Une pratique de plus en plus répandue qui possède divers avantages. En effet, en plus de saluer la productivité des employés ou par exemple de faire un beau geste pour les fêtes de fin d’année, cette rétribution n’est pas soumise aux charges sociales. Dès lors, cela représente bien évidemment un avantage non-négligeable. Alors que la crise se fait de plus en plus ressentir, chaque geste en faveur d’une augmentation du pouvoir d’achat est loin d’être anodin.

Un chèque-cadeau, c’est donc un bon d’achat reçu par le salarié de la part de son employeur. Généralement, les comités d’entreprise utilisent ce moyen pour remercier les collaborateurs du travail fourni ou bien pour faire un beau geste dans des périodes comme Noël. Cependant, ce système fonctionne également dans les sociétés qui n’ont pas de CE. En résumé, il est très répandu même s’il répond à une législation très stricte. En 2019, le montant maximum par salarié ne devait donc pas dépasser 171 euros par salarié. Néanmoins, pour cette année, le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a choisi de revoir ce dispositif et de permettre d’atteindre un plafond plus haut. LDPeople vous en dit plus.

Un soutien au pouvoir d’achat

Ce mercredi 24 novembre 2021, Bruno Le Maire prenait donc la parole face aux caméras de France Info pour expliquer les nouvelles mesures concernant les chèques-cadeaux pour cette année. Comme en 2020, le gouvernement va effectivement augmenter la défiscalisation afin de permettre aux salariés de profiter encore un peu plus de ce dispositif. Pour être plus précis, le plafond passe désormais de 171 euros à 250 euros. Toujours selon le ministre de l’Économie, cela toucherait « près de 8 millions de salariés » qui bénéficient des chèques-cadeaux mis en place par les comités d’entreprise ou par les employeurs des petites entreprises.

NNN

Lors de cet entretien, le responsable politique inscrit donc cette décision dans un processus plus global : « C’est une mesure pour le pouvoir d’achat des Français, ça fait partie de toutes ces mesures que nous prenons dans des moments qui sont difficiles pour beaucoup de Français ». Une manière de contrer l’inflation qui continue de grimper. Cependant, le ministre ajoute qu’il ne s’agit en aucun cas d’un dispositif qui doit « se substituer aux augmentations de salaire qui sont nécessaires dans un certain nombre de secteurs ». Il insiste d’ailleurs sur le fait qu’il échange régulièrement avec les entreprises pour revaloriser les salaires les plus bas et plus particulièrement dans des sphères d’activité comme la restauration, l’hôtellerie ou le tourisme. Des secteurs qui ont été durement impactés ces derniers mois.

Aucune crainte concernant la reprise

Lors de ce rendez-vous avec les journalistes, Bruno Le Maire rappelle que cette défiscalisation avait déjà permis l’année dernière « la distribution de 150 millions d’euros de chèques-cadeaux supplémentaires qui étaient venus s’ajouter aux 1,2 milliard d’euros de chèques-cadeaux distribués chaque année ». Des chiffres qui émanent directement des services de Bercy. Il espère donc qu’en 2021 les mêmes causes produisent les mêmes effets avec un véritable coup de boost et une aide substantielle pour certains ménages. Un dispositif qui permettra également de soutenir l’économie qui selon l’élu devrait connaître une reprise dans les prochains mois.

En effet, le ministre d’Emmanuel Macron paraît très confiant sur la question : « Je n’ai pas d’inquiétude particulière pour la croissance française ». Cependant, Bruno Le Maire insiste sur l’importance de rester attentif à l’évolution de la pandémie de Covid-19 sans pour autant céder à la panique. Il rappelle également l’importance du respect des gestes barrières et de tous les moyens qui permettent d’endiguer la propagation de la maladie. Concernant les émetteurs de titres comme les chèques-cadeaux, cette nouvelle est bien évidemment la bienvenue comme le soulignait Patrick Langlois, directeur général Europe du Nord et France d’Endered, leader du marché des titres cadeaux d’œuvre sociale en France : « Nous l’appelions de nos vœux aux côtés de nos partenaires marchands encore sévèrement éprouvés par la crise ». En résumé, il s’agit d’un dispositif qui devrait ravir tout le monde, même, si rappelons-le, cette mesure est pour l’instant ponctuelle.