Coronavirus : Cette idée d’un médecin afin d’accélérer un retour à la vie normale

En phase de crise sanitaire, toutes les aides sont bienvenues pour endiguer la maladie. Et cette idée proposée par Loïc Libot pourrait être une solution à envisager !

Coronavirus : Cette idée d’un médecin afin d'accélérer un retour à la vie normale
© Oleg, Adobe Stock

A l’heure où le coronavirus continue de frapper depuis un an, l’Etat a du mal à gérer la crise. Les effets de cette dernière sur l’économie et sur la santé en général ne sont pas à négliger. On ne sait d’ailleurs plus où donner de la tête. C’est ainsi que certains professionnels de la santé se sont exprimés pour venir en aide aux autorités. Des idées qui font échos à d’autres et qui méritent particulièrement d’être entendues à cette époque où les choses sont particulièrement difficiles.

Parmi les combattants contre le coronavirus, le médecin Loïs Libot. Fort de ses nombreuses années d’expériences, il semble avoir de bonnes idées pour lutter contre cette maladie qui sévit depuis plusieurs mois. Son interview a d’ailleurs été reprise par France Inter il y a quelques jours. De quoi nous alerter à une éventuelle solution pour mieux maîtriser la maladie. Quelle est donc cette solution qui pourrait aider à contenir la covid-19 plus vite ? L’équipe de Tekpolis a fait le point sur le sujet et vous dévoile tous les détails dans les prochaines lignes.

Un investissement sur le long terme

La lutte contre le coronavirus dure depuis maintenant plus d’un an. Une bataille qui ne nous avantage pas puisque les variantes apparaissent petit à petit. On peut donc être sûr que c’est un investissement sur le long terme que de trouver une solution à cette dernière. Les autorités se doivent donc de trouver une solution pour éviter la fermeture prolongée des lieux publics. Cela est surtout valable pour les restaurants, clubs et bars de toutes sortes. De quoi permettre de relancer l’économie sur le plan général le plus vite possible.

Si la solution proposée par le professionnel de la santé Loïc Libot est critiquée par certains pour ses coûts, sa réponse est simple. « Ce ne sera jamais plus cher, même si ça dure des mois que les milliards dépensés depuis un an » avait-il confirmé lors de son interview. Une prise de position qui pourrait ouvrir quelques portes aux français. En effet, cette technique qu’il propose de mettre en place pourrait permettre aux citoyens de retrouver un semblant de liberté sur le long terme. Le retour à la vie normale se ferait à petit pas mais serait bien présent. D’autant plus que la gestion de crise liée au coronavirus n’est pas aussi facile que ce que l’on aurait pu penser.

Coronavirus : il faut décharger les hôpitaux !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par World Health Organization (@who)

Le plus grand investissement dans la lutte contre le coronavirus repose sur le désengorgement des centres hospitaliers. Ces derniers reçoivent des malades de toutes sortes. Et selon les constatations de ce professionnel de la santé, « 70 à 80% des malades n’ont rien à faire aux urgences ». Il s’agit de cas anodins pour la plupart, que l’on pourrait déléguer à des professionnels de santé affectés uniquement à cette tâche. Dans son plan de travail, Loïc Libot propose donc de faire appel à des internes qui auraient une formation pour traiter les maladies les plus communes. Une idée pour que les urgences ne soient pas aussi bondées.

Une démarche que plusieurs hôpitaux ont déjà sollicitée par le passé mais que les autorités ont refusée jusqu’à présent. Ces derniers seraient placés dans des halls d’entrée, des parkings ou autre. Le  temps de permettre de soigner les personnes dont la maladie n’est pas urgente que ce soit un cas de coronavirus ou non. Ainsi les urgences ainsi que les services spécialisés s’occuperaient uniquement des cas critiques. Il en est de même de celles qui pourraient s’aggraver au point d’engager le pronostic vital de la personne.

Une façon de mieux organiser les choses !

Ce n’est pas la première fois que l’on entend parler de cette technique. Et pourtant, elle est restée en suspend jusqu’à présent. Face au coronavirus, Loïc Libot semble pourtant avoir un point de vue assez poussé. « Personne ne peut prédire quand on en sortira » avait-il d’ailleurs fait remarquer. C’est donc pour cette raison que sa méthode devrait être étudiée par les autorités. L’occasion de mettre en place une meilleure organisation de la gestion de crise sanitaire.

Bien sûr, ce dernier est conscient des limites de cette stratégie. « On n’y soignerait pas forcément avec autant de qualité que dans les services traditionnels des hôpitaux » confie-t-il lors de son interview. Un constat qui se fera forcément si ce sont des internes en formation qui s’occupe des malades. Mais il est évident que l’on se doit d’utiliser toutes les ressources possibles pour lutter efficacement contre le coronavirus. Une option qui se doit donc d’être étudiée avec minutie pour sortir de cette pandémie !