Comment voyager en avion avec un animal : prix, exigences et races non autorisées

Conseils, règles et détails pour assurer à votre chien ou à votre chat un vol en toute sécurité.

© infobae

Conseils, règles et détails pour assurer à votre chien ou à votre chat un vol en toute sécurité. Quelles sont les directives fixées par les compagnies aériennes ?

Entreprendre un voyage en avion peut être un casse-tête pour les personnes qui ont des animaux de compagnie. Trouver un endroit où les laisser ou trouver un membre de la famille ou un ami qui puisse s’en occuper peut être très compliqué et, même si cela peut sembler anodin, ce n’est pas le cas pour ceux qui placent les animaux parmi leurs êtres les plus chers.

Toutefois, les compagnies aériennes ont généralement une politique relative aux animaux de compagnie, selon laquelle certains animaux peuvent voyager en soute et même dans la cabine des passagers. L’Aaerp a élaboré une série de conseils et de clés pour que le voyage avec votre animal de compagnie se déroule sans encombre.

Avant le voyage

1. consulter un vétérinaire

Avant d’acheter un billet d’avion, il est conseillé d’emmener votre animal chez le vétérinaire pour un contrôle général afin de déterminer s’il est apte ou non à prendre l’avion. Parfois, des facteurs tels qu’une maladie, une blessure, l’âge ou même le tempérament peuvent contre-indiquer un voyage et, dans ce cas, il peut être préférable de le laisser sur place.

Comment voyager en avion avec un animal : prix, exigences et races non autorisées
© infobae

S’il n’y a aucun problème, vous devez demander à votre vétérinaire de délivrer un certificat de bonne santé pour votre animal, un document que certaines compagnies aériennes peuvent exiger en même temps qu’un certificat de vaccination contre la rage et d’autres vaccins.

2. Consultez les règles de la compagnie aérienne

Les règlements concernant les animaux de compagnie peuvent varier considérablement d’une compagnie aérienne à l’autre. Cela peut être dû aux limites de poids, aux coûts ou à la taille du transporteur. La plupart des compagnies aériennes exigent que le sac pour animaux de compagnie passe sous le siège, dans les cas où l’animal voyage à l’intérieur de la cabine.

Par exemple, KLM a informé ce journal que, tant en soute qu’en cabine, elle ne transporte que des chats et des chiens. Dans le premier cas, sont autorisés des supports qui, avec l’animal à l’intérieur, ne dépassent pas 75 kilos ; dans le second cas, le paquet ne peut pas dépasser 8 kilos. Ces conditions sont similaires pour les vols sur Air France. Aerolíneas Argentinas, quant à elle, n’accepte pas les animaux autres que les deux animaux les plus classiques de la compagnie, mais, en revanche, elle autorise les paquets de 9 kilos maximum en cabine et ne précise pas le poids maximum en soute. Il est intéressant de noter que sur Qatar Airways, il n’est pas possible de voyager avec des chats ou des chiens, mais il est possible de voyager avec un faucon.

Il ne s’agissait que d’exemples illustratifs. Si vous souhaitez voyager en avion avec un animal de compagnie, il est conseillé de vérifier en détail les exigences sur les sites web des compagnies aériennes.

3) Si l’animal est âgé, il est préférable de le laisser à la maison.

Il est difficile de se faire à l’idée d’être séparé de son animal pendant une longue période, mais c’est parfois la meilleure chose à faire. Surtout lorsque l’animal est d’un âge avancé, car il peut souffrir du stress, de la chaleur et du froid extrêmes, ce qui peut l’affecter tant physiquement que mentalement. Certaines compagnies aériennes fixent des limites d’âge pour le transport d’animaux de compagnie en avion.

Comment voyager en avion avec un animal : prix, exigences et races non autorisées
© infobae

4. Étudiez le dossier de sécurité des compagnies aériennes.

C’est surtout le cas si votre animal doit voyager en soute. Entre 2015 et 2020, quelque 2,7 millions d’animaux de compagnie se sont envolés aux États-Unis, avec un total de 112 décès d’animaux signalés. Pour la même période, Alaska Airlines était la compagnie aérienne ayant le plus faible taux d’incidents liés aux animaux de compagnie aux États-Unis.

5. Faites attention aux restrictions de race et d’âge.

Comme mentionné ci-dessus, l’âge de l’animal peut être un facteur déterminant dans l’acceptation ou non de l’animal. United Airlines, par exemple, exige que les chiens et les chats soient âgés d’au moins quatre mois, tandis que Delta exige qu’ils soient âgés d’au moins dix semaines.

D’autre part, la race de l’animal peut également jouer un rôle. La plupart des compagnies aériennes n’acceptent pas les races au « nez retroussé » telles que l’Affenpinscher, le Boston Terrier, le Boxer, le Griffon de Bruxelles, le Bulldog, le Cane Corso, le Chow Chow, le Grand Danois, le Lhasa Apso, le Mastiff, le Pékinois, le Petit Brabancon, le Carlin, le Shar-Pei, le Shih Tzu, l’Epagneul et le Staffordshire Bull Terrier, ni les chats tels que le Birman, les chats exotiques à poils courts, l’Himalayen et le Persan.

Comment voyager en avion avec un animal : prix, exigences et races non autorisées
© infobae

Compagnies aériennes Argentinas autorise le transport de ces races de chiens et de chats uniquement en tant que transport de fret, c’est-à-dire que l’animal ne voyagera pas dans le même avion que son propriétaire.

6. Renseignez-vous sur les coûts

Emmener votre animal de compagnie sur le vol peut être assez coûteux. Sur Aerolineas Argentinas, par exemple, emmener un animal en cabine en Argentine coûte 4 840 dollars et peut aller jusqu’à 250 dollars si vous voyagez en Europe. Dans la soute, les prix de base commencent à 5 572 dollars, et peuvent aller jusqu’à 1.1149 dollars en fonction de la taille du conteneur et de l’itinéraire. Chaque compagnie a ses propres tarifs.

7. Réservez votre vol à l’avance

Une fois que vous avez vérifié les conditions, les exigences et les tarifs, et que vous avez décidé de voyager avec votre animal, il est temps de réserver vos billets. Il est important de ne pas retarder cette étape car les compagnies aériennes limitent souvent le nombre de caisses de transport d’animaux pouvant être emportées sur chaque vol.

N’hésitez pas à partager nos articles à vos amis merci.

©️ Rédaction Tekpolis toute reproduction de nos articles sans notre accord sera signalée à Google et Facebook