Comment savoir si votre chien souffre d’hypothyroïdie : les races les plus sensibles à la maladie

Cette carence peut être causée par une destruction de la glande thyroïde à médiation immunitaire, une atrophie de la glande ou des problèmes congénitaux.

© Mascotas&Co.

L’hypothyroïdie est une carence en hormones thyroïdiennes dans laquelle une quantité inadéquate d’hormones thyroïdiennes est produite. Il s’agit d’une maladie très courante chez les chiens.

Cette carence peut être due à une destruction de la glande thyroïde par le système immunitaire, à une atrophie de la glande, à une carence alimentaire en iode ou à des problèmes congénitaux.

En cas d’hypothyroïdie, la thyroïde commence progressivement à perdre sa fonction. D’après mon expérience, de nombreux propriétaires prennent leur chien lorsqu’il présente des signes évidents de maladie thyroïdienne.

chien
Andrés Gómez / Unsplash

Les races sensibles sont les labradors, les golden retrievers, les boxers, les cockers et les schnauzers. Chez les femelles, une gynécomastie (augmentation du volume de la glande mammaire) et une galactorrhée (lait) peuvent être présentes.

Chiens atteints d’hypothyroïdie : diagnostic et traitement

Afin de diagnostiquer votre chien, vous devez l’emmener en consultation et lui faire passer des tests de laboratoire, y compris un profil thyroïdien, s’il est suspecté. Le prélèvement est simple, ne présente aucun risque pour l’animal et est relativement peu coûteux.

Le traitement comprend des doses d’hormones thyroïdiennes, et un contrôle est effectué environ toutes les 6 semaines jusqu’à ce que la dose appropriée soit standardisée pour votre chien et que la stabilité soit atteinte. Une fois que votre chien a été diagnostiqué, ne supprimez pas ou ne modifiez pas la dose d’hormones de substitution sans la prescription de votre vétérinaire, et surtout, il peut retrouver une vie normale. Cette maladie ne peut pas être guérie, mais seulement gérée par un traitement hormonal à vie.

Par conséquent, si votre chien a une prise de poids inexpliquée, qu’il refuse de marcher et qu’il a des problèmes de peau et d’oreille récurrents, il est temps d’effectuer un contrôle chez votre vétérinaire. Idéalement, nous devrions surveiller nos animaux de compagnie 2 à 3 fois par an, afin de pouvoir diagnostiquer plus tôt tout problème de santé.

hypothyroïdie
Angel Luciano / Unsplash

Signes indiquant que votre chien souffre d’hypothyroïdie

1. 90% ont une anomalie cutanée.

2. 40 % avaient une perte de poils ou une mue (commençant souvent sur la queue, ce qui donne un aspect de queue de rat).

3. 30 % présentent des infections cutanées secondaires (desquamation et mauvaise odeur due au pelage gras).

4. 45 % sont léthargiques ou apathiques, et refusent de marcher.

5. 50 % sont obèses.

6. 25 % peuvent avoir pour seul symptôme une otite bilatérale récurrente.

7. 40% ont un abdomen pendulaire.

8. 30% Bradycardie ou diminution du rythme cardiaque.

9. 30% Ont ou présentent un myxœdème facial ou une expression tragique.

Si vous aimez les animaux, n’oubliez pas de partager nos articles avec vos amis.

©️ Rédaction Tekpolis toute reproduction de nos articles sans notre accord sera signalée à Google et Facebook