Cet homme a acheté un avion pour sauver des centaines d’animaux…

Paul Steklenski est un vétéran de l'armée qui a appris à voler et a acheté son propre avion pour sauver des centaines d'animaux des refuges.

© Capture Facebook

Animaux: Paul Steklenski, originaire de Pennsylvanie (États-Unis), est un ingénieur réseau et un vétéran de l’armée qui a appris à voler et a acheté son propre avion pour sauver des centaines d’animaux destinés à l’abattage dans des refuges à forte mortalité. Il a payé 70 000 dollars pour un avion qu’il a rempli de cages de chiens et qu’il a emmené en lieu sûr.

Paul a commencé à apprendre à voler en 2013 comme un passe-temps, et alors qu’il s’entraînait pour obtenir sa licence, il a décidé qu’il voulait accueillir un chien dans sa famille. Ces deux choses semblaient totalement sans rapport à l’époque.

chien
TESSA | FACEBOOK: FLYING FUR ANIMAL RESCUE

Un homme a acheté un avion pour sauver des centaines d’animaux

Il a tout appris sur l’incroyable réseau d’amis des animaux qui s’efforcent de sauver les chiens non désirés des refuges. Et c’est grâce à ce réseau qu’il n’avait jamais rencontré auparavant qu’il a trouvé son nouveau membre de famille, sa chère Tessa.

chien
TESSA | FACEBOOK: FLYING FUR ANIMAL RESCUE

Puis Paul a réalisé qu’il voulait sauver des animaux, après avoir adopté Tessa dans un centre de sauvetage.

Paul a dit à The Dodo :

« Nous sommes allés dans des animaleries, puis dans des refuges et nous avons commencé à apprendre la différence. Nous avons adopté Tessa en août 2013. Et ça m’a changé. Ça a tout changé chez moi. »

avion
TESSA | FACEBOOK: FLYING FUR ANIMAL RESCUE

Paul a terminé sa formation de pilote et obtenu sa licence, il a pensé en faire bon usage. Il ne ferait pas comme beaucoup d’autres pilotes, il l’utiliserait pour aider les autres.

Il a dit :

« Lorsque j’ai commencé à voler, il y a eu des moments où je voulais abandonner parce que je ne pensais pas pouvoir le faire, mais je revenais toujours. Beaucoup de pilotes aiment se rendre dans des restaurants ou des endroits agréables, et c’est très bien, mais je devais avoir une raison différente de faire voler un avion ».

chat
TESSA | FACEBOOK: FLYING FUR ANIMAL RESCUE

Au début, Paul pensait se rendre dans des refuges pour animaux très meurtriers et transporter les animaux pour les aider à trouver une famille. Mais il savait qu’il pourrait donner une nouvelle vie à des dizaines d’animaux abandonnés s’il les transportait d’une autre manière.

Paul a dit :

« Voir les chiens dans le refuge m’a brisé le cœur. C’était horrible de penser qu’il y avait tant d’animaux qui étaient euthanasiés parce qu’ils étaient piégés dans une certaine zone. Plus on va vers le sud, plus le problème de la surpopulation animale est important. C’est affligeant. J’ai réalisé que je pouvais aider à faire la différence en allant là-bas, en les ramassant et en les emmenant dans d’autres refuges. »

animaux
TESSA | FACEBOOK: FLYING FUR ANIMAL RESCUE

C’est ainsi que Paul a commencé à effectuer des missions pour Pilots N Paws, un groupe qui coordonne des pilotes bénévoles avec des organisations de sauvetage d’animaux qui ont besoin d’aide pour transporter des animaux.

Pourtant, Paul a senti qu’il pourrait sauver plus d’animaux s’il commençait à établir des contacts par lui-même. En mai 2015, il a donc créé Flying Fur Animal Rescue et a déjà sauvé plus de 1 657 animaux depuis lors, a indiqué Paul sur le site de l’organisation.

Finalement, Paul a acheté son propre avion pour l’aider dans sa tâche. L’organisation dispose également d’un bus, très utile pour transporter de nombreux animaux sur de courtes distances.ç

animaux
TESSA | FACEBOOK: FLYING FUR ANIMAL RESCUE

Il a ajouté :

« L’avion est un outil qui me permet de faire beaucoup de choses en une journée que je ne pourrais pas faire en bus. C’est un travail extrêmement émotionnel, mais très gratifiant ».

Paul, qui vit avec sa femme et a un autre chien sauvé nommé « Layla« , prend un jour par mois pour se rendre dans des refuges, où il récupère des chats et des chiens pour les sauver d’un destin cruel. Pour faciliter le transport des animaux, il a retiré les cinq sièges de son avion et a acheté des porte-animaux à placer à l’arrière.

animaux
TESSA | FACEBOOK: FLYING FUR ANIMAL RESCUE

Il emmène maintenant autant de chiens et de chats qu’il le peut en un seul voyage pour les aider à trouver un foyer ; il en a emmené jusqu’à 23 en une seule fois. Bien qu’il soit difficile de trouver des fonds pour les voyages, Paul affirme qu’il est facile de le faire avec des dizaines de chiens.

Paul a dit :

« Une fois que le moteur démarre, ils s’endorment ou restent éveillés et regardent par les fenêtres. C’est toujours très calme. Je n’ai jamais eu de problème. J’ai l’impression qu’ils savent que quelque chose de mieux va leur arriver. »

animaux
TESSA | FACEBOOK: FLYING FUR ANIMAL RESCUE

L’homme espère transformer son petit avion en un appareil doté de plus de sièges afin de pouvoir transporter davantage d’animaux.

Paul a ajouté :

« C’est très émouvant, mais je vais faire ça aussi longtemps qu’on me le permettra. J’espère inspirer d’autres personnes à s’engager. »

bebe
TESSA | FACEBOOK: FLYING FUR ANIMAL RESCUE

Si vous aimez les animaux, n’oubliez pas de partager nos articles avec vos amis.

©️ Rédaction Tekpolis toute reproduction de nos articles sans notre accord sera signalée à Google et Facebook